Résidences d’artistes

Sur le site du Ministère de la Culture, la définition donnée au terme « résidence de création » est la suivante, d’après Jacques Perret dans son ouvrage L’action culturelle des petites villes, APVF, 1998.

« On désigne sous cette appellation différentes formes d’accueil d’artistes dont l’impact est largement fonction de la durée (d’une semaine à plusieurs mois) et des modalités d’organisation. Les partenaires définissent, dans le cadre d’une convention, les missions qu’ils doivent remplir. Généralement, ils mènent un travail de création et une action pédagogique. En effet, durant cette résidence, les artistes peuvent avoir un double objectif : d’une part réaliser une création originale et, d’autre part, sensibiliser et initier un public à l’expression artistique. Il existe des résidences dans les différentes disciplines artistiques : théâtre, danse, littérature, musique…».

La circulaire n°2006/001 du 13 janvier 2006 relative au soutien à des artistes et à des équipes artistiques dans le cadre de résidences du Ministère de la Culture définit ainsi les objectifs des résidences : «D’une façon générale, les résidences peuvent être définies comme des actions qui conduisent un ou plusieurs artistes d’une part, et une ou plusieurs structures, institutions ou établissements culturels d’autre part à croiser, pour un temps donné, leurs projets respectifs, dans l’objectif partagé d’une rencontre avec le public. Elles visent conjointement à répondre, de manière adaptée, concertée et contractuelle au souci d’accompagner des artistes dans le développement de leur activité et à renforcer l’action des établissements ou structures d’accueil dans la réalisation de leurs missions. Elles ont également pour objectif de contribuer à offrir au public une diversité de propositions artistiques ou critiques représentant, de façon équilibrée, les diverses expressions de la création artistique, qu’il s’agisse d’écriture contemporaine ou de formes innovantes de présentation des œuvres du patrimoine. Enfin, elles visent à mieux ancrer le travail artistique dans une réalité territoriale.